Notre partenariat avec la Global Trade and Innovation Policy Alliance

La carte des membres du GTIPA

Nous sommes fiers d’être partenaires de la Global Trade and Innovation Policy Alliance (GTIPA), un réseau de think-tankbasé à Washington qui fédère vingt-deux membres aux États-Unis, en Europe (Belgique, Grande-Bretagne, Italie, Pologne), en Asie (Chine, Corée du Sud, Inde) et en Amérique latine (Colombie, Mexique).

Soucieux de défendre la mondialisation et convaincus que la meilleure façon de favoriser le développement économique est d’encourager le commerce, la libre-concurrence et l’innovation, la GTIPA s’inquiète de l’émergence d’un néo-mercantilisme encouragé par l’émergence de nouveaux populismes.

A cet effet, elle tient à rappeler que :

1-    Le commerce a des effets positifs sur le bien-être du consommateur en lui permettant d’avoir accès à une gamme de biens et de services plus large à des prix compétitifs

2-    Le commerce crée des économies d’échelle pour les producteurs

3-    Le commerce encourage la compétition, ce qui favorise l’innovation et la productivité

4-    Le commerce favorise la diffusion des technologies et de la connaissance

5-    Le commerce réduit la pauvreté. Comme l’explique l’OCDE, « aucun pays ne s’est développé sans le commerce international »

Soucieux de dépasser la traditionnelle opposition entre les « béni oui-oui » et les « détracteurs absolus » de la mondialisation (« uncritical lovers and unloving critics ») pour reprendre l’expression de John Gardner, secrétaire d’État à la Santé de Lyndon Johnson, la GTIPA appelle les pouvoirs publics à :

1-    Innover car c’est la base du développement économique

2-    Favoriser le commerce et l’investissement pour améliorer le niveau de vie des citoyens et protéger l’environnement

3-    Miser sur les points forts de chaque pays plutôt que chercher à se spécialiser dans tous les domaines

4-    Éliminer les barrières douanières qui nuisent à la prospérité de ceux qui les mettent en place

5-    Encourager la productivité de tous, y compris ceux qui sont à l’écart des marchés

6-    Promouvoir la compétition en sachant que les règles doivent être les mêmes pour tous

7-    Renforcer les fondamentaux, à savoir un cadre juridique stable, une propriété intellectuelle reconnue, un marché du travail flexible et une réglementation adaptée

8-    Établir des stratégies nationales en particulier dans le domaine des infrastructures et de l’éducation

9-    Miser sur les conditions favorables au développement du marché de l’emploi plutôt que sur l’emploi uniquement

10-Aligner les politiques économiques globales en mettant l’accent sur l’innovation et la productivité

 

Nous vous tiendrons informés régulièrement des travaux des membres de l’Alliance :

 

Bay Area Council Economic Institute (U.S.)

C.D. Howe Institute (Canada)

The Center for Global Enterprise (U.S.)

Center for Social and Economic Research (Poland)

Competere(Italy)

The Free Market Foundation (South Africa)

Fundación Idea (Mexico)

Geneva Network (UK)

I-Com (Italy)

ICRIER(India)

Institute for Competitiveness (India)

The Institute for Global Economics (Korea)

ITIF (U.S.)

Korea Institute for Industrial Economics & Trade

The Legatum Institute (UK)

The Lisbon Council (Belgium)

The Macdonald-Laurier Institute (Canada)

SISTP (China)

Swedish Agency for Growth Policy Analysis

Taiwan Institute for Economic Research (Taiwan)

Taiwan Research Institute (Taiwan)

TicTac de la CCIT (Colombia)

 

 

 

 

PARTAGER

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*